CSS ou Feuilles de style en cascade

Le langage informatique CSS (Cascading Style Sheets : feuilles de style en cascade) sert à décrire la présentation des documents HTML et XML.

Les standards définissant CSS sont publiés par le World Wide Web Consortium (W3C). Introduit au milieu des années 1990, CSS devient couramment utilisé dans la conception de sites web et bien pris en charge par les navigateurs web dans les années 2000.

Séparer la structure d'un document de ses styles de présentation

L'un des objectifs majeurs de CSS est de permettre la stylisation hors des documents. Il est par exemple possible de ne décrire que la structure d'un document en HTML, et de décrire toute la présentation dans une feuille de style CSS séparée. Les styles sont appliqués au dernier moment, dans le navigateur web des visiteurs qui consultent le document. Cette séparation fournit un certain nombre de bénéfices, permettant d'améliorer l'accessibilité, de changer plus facilement de structure et de présentation, et de réduire la complexité de l'architecture d'un document.

Ainsi, les avantages des feuilles de style sont multiples :

  • La structure du document et la présentation peuvent être gérées dans des fichiers séparés.
  • La conception d'un document se fait dans un premier temps sans se soucier de la présentation, ce qui permet d'être plus efficace.
  • Dans le cas d'un site web, la présentation est uniformisée : les documents (pages HTML) font référence aux mêmes feuilles de styles. Cette caractéristique permet de plus une remise en forme rapide de l'aspect visuel.
  • Un même document peut donner le choix entre plusieurs feuilles de style, par exemple une pour l'impression et une pour la lecture à l'écran. Certains navigateurs web permettent au visiteur de choisir un style parmi plusieurs.
  • Le code HTML est considérablement réduit en taille et en complexité, puisqu'il ne contient plus de balises ni d'attributs de présentation.

Décliner les styles de présentation selon le récepteur

CSS permet de définir le rendu d'un document en fonction du média de restitution et de ses capacités (type de moniteur ou de dispositif vocal), de celles du navigateur (texte ou graphique), ainsi que des préférences de son utilisateur.

Les feuilles de styles peuvent être différenciées pour les médias suivants :

  • all : quel que soit le média
  • screen : écrans d'ordinateur de bureau
  • print : pour l'impression papier
  • handheld : écrans de très petite taille et clients aux capacités limitées
  • projection : quand le document est projeté
  • tv : quand le document est affiché sur un appareil de type télévision
  • speech : pour le rendu via une synthèse vocale


HAUT